L’année de 6ème, dernière année du cycle 4 des approfondissements est une continuité avec le primaire. Mais c’est une étape importante dans la scolarité d’un élève.

L’arrivée au collège annonce quelques changements : un nouvel environnement, souvent plus grand, une organisation différente, de nouvelles méthodes de travail, plusieurs professeurs, du travail à la maison…

Chaque élève devra donc, dans un premier temps, prendre ses marques grâce notamment à la journée d’intégration tout au début d’année ; journée autour de temps d’activités de cohésion avec des constructions géantes en Kapla sur tout le niveau, d’activités d’appropriation des lieux et d’activités de connaissance des autres et de fédération du groupe classe.

Au collège Sainte Louise, une classe bilangue allemand est proposée. Les élèves de cette classe auront 6h de langue vivante à la place de 4h. Cette classe s’adresse à des élèves ayant une bonne capacité de travail et d’organisation.

Quelles difficultés peuvent rencontrer les élèves de 6ème ?

  • Plusieurs professeurs. A la différence de l’école primaire, les élèves ont une dizaine de professeurs, soit un pour chaque discipline. Chaque élève doit donc s’adapter à leur manière de travailler et à leurs exigences.
  • Un emploi du temps. Les heures de début ou de fin de cours peuvent être différentes d’un jour à l’autre, et selon si on est en semaine A ou en semaine B
  • Un rythme plus soutenu. Au collège, le rythme de travail s’accélère. Les élèves auront un peu plus d’une heure de travail chaque soir et il faudra s’habituer à écrire plus vite qu’au primaire, en recopiant ce que le professeur écrit au tableau ou en apprenant à écrire sous la dictée.
  • De nouvelles formes d’apprentissage. Au collège on attend de l’élève davantage de travail personnel. Il ne s’agit pas de tout apprendre par cœur, mais de comprendre pour retenir.
  • Les devoirs sur table DST : ils ont lieu tous les 15 jours et sont planifiés à l’année. L’élève est mis en condition d’examen pour ce type d’évaluation. C’est un bon entrainement.

Quels moyens mettons-nous en œuvre pour aider les élèves de 6ème?

Des moyens humains :

  • Une directrice adjointe responsable pédagogique du niveau 6ème ,
  • Une équipe pédagogique avec un professeur principal qui est le professeur référent de la classe,
  • Une adjointe au CPE en charge du niveau 6ème coordonnée par le conseiller principal d’éducation (CPE),
  • Des surveillants.

Des moyens matériels

  • Une classe une salle : les élèves restent dans leur salle de classe dédiée. Ce sont les professeurs qui se déplacent sauf pour les salles spécifiques : arts plastiques, musique et laboratoires.
  • Un environnement : un établissement lumineux et coloré, agréable à vivre
  • Un carnet de correspondance : il est le lien entre la famille et l’équipe pédagogique et éducative. On trouve les règlements intérieurs, les bulletins d’absences et de retards, l’emploi du temps, les observations sur le travail et le comportement des élèves.
  • Un cahier de texte de la classe qui consigne la progression pédagogique des différents enseignants. Il est consultable sur Ecole Directe. Mais les élèves doivent obligatoirement utiliser leur agenda papier pour noter le travail à faire.
  • Le suivi régulier de la scolarité. Les parents ont la possibilité de suivre la scolarité de leur enfant grâce à Ecole Directe. Un relevé de note est envoyé à chaque période, et un bulletin trimestriel après chaque conseil de classe.
  • Des rendez-vous possibles avec les professeurs tout au long de l’année pour les élèves rencontrant des difficultés

Comment les parents peuvent accompagner leur enfant ?

Au collège, l’équipe pédagogique et éducative fait tout pour assurer au mieux la scolarité du jeune et l’aider à surmonter ses éventuelles difficultés ou manque de confiance en lui.
En classe de 6ème, le rôle des parents reste essentiel au moins au premier trimestre :

  • Préparer avec lui son cartable dans un premier temps ou vérifier si les affaires sont bien mises pour le lendemain
  • L’aider à organiser son travail : les professeurs ne précisent plus qu’une leçon est à apprendre car ils considèrent que cela fait partie du travail de l’élève. Seuls seront précisés les exercices à faire mais il faudra bien entendu apprendre sa leçon avant.
  • Suivre sa scolarité : en demandant chaque jour ou chaque semaine le carnet de correspondance et en consultant les notes de votre enfant.
  • S’assurer que tout va bien : il est important que l’enfant se sente bien dans sa classe et dans l’établissement. Dès les premiers signes d’une difficulté, les parents peuvent prendre contact avec la vie scolaire afin de mettre en place un accompagnement adapté.